Rechercher

Le projet REPowerEU : régression environnementale, atteinte à la biodiversité !

Il s'agit d'une levée des contraintes environnementales :

- Création des « zones de destination des énergies renouvelables » que les états devront identifier par l’intermédiaire de « plans désignant les zones de destination des Enr »

- Ces plans seront soumis à évaluation environnementale, ils pourront concerner toutes les Enr.


Le projet RERowerEU en pdf :

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL

EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU

COMITÉ DES RÉGIONS Plan REPowerEU

REPowerEU
.pdf
Download PDF • 956KB

Proposition de DIRECTIVE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL modifiant

la directive (UE) 2018/2001 relative à la promotion de l'utilisation de l'énergie

produite à partir de sources renouvelables, la directive 2010/31/UE sur la

performance énergétique des bâtiments et la directive 2012/27/ L'UE sur

l'efficacité énergétique

TEXTE DE LA PROPOSITION
.pdf
Download PDF • 477KB

On peut découvrir cette phrase d'un cynisme absolu :

"Les États membres devraient veiller à ce que la mise à mort ou la perturbation d'espèces données d'oiseaux sauvages et d'espèces protégées [...] ne fassent pas obstacle aux développements de projets dans le domaine des énergies renouvelables en exigeant que ces projets intègrent le cas échéant, des mesures d'atténuation [...] Si ces points sont respectés, la mise à mort ou perturbation accidentelle d'espèces données ne devrait pas être considérée comme intentionnelle et ne devrait donc pas relever de l'a12 par1 de la directive 92/43 CEE[...]"

La situation est périlleuse!... L'Europe, et l'Allemagne à travers cette institution, essaient par tous les moyens de faire valider des directives dévastatrices concernant entre autres, le développement de l'éolien à marche forcée.

La Fédération Vent Contraire en Touraine & Berry considère qu'il est essentiel d'alerter nos élus sur l'écocide programmé.

lettre aux élus projet REpowerEU
.pdf
Download PDF • 252KB
Analyse de la situation en France et en Allemagne en termes de production
d’électricité, de dépendance au gaz russe, d’émission de CO2 et de prix

Quel est le constat de la situation actuelle eu égard à la guerre en Ukraine ? ..

Dépendance au gaz russe : Les pays les plus dépendants du gaz russe sont ceux qui ont le

plus développé les énergies renouvelables (éolien surtout et solaire) et ont concentré un

effort financier maximum sur leur production d’électricité intermittente pour leur transition

énergétique. Ils doivent doubler leurs capacités intermittentes avec des énergies thermiques

(gaz, charbon, lignite) prêtes à intervenir quand le vent faiblit.

En 2021 la production d’électricité éolienne de l’Allemagne a chuté de 11% en raison de la

faiblesse des vents * Dans le même temps les émissions de CO2 ont bondi de 4,5% «en

raison des mauvaises conditions de vent tandis que le recours au charbon a augmenté »**

Ainsi, l’Allemagne dépend à 65% du gaz russe pour ses importations et la France seulement

à 19% de cette source.***

Le recours au GNL américain issu du gaz de schistes considéré « désastreux pour les nappes

phréatiques et le climat » ne semble pas émouvoir les écologistes au pouvoir en Allemagne..

Emission de CO2 et prix : Les pays qui poussent les Energies renouvelables intermittentes

produisent plus de CO2 par KWh que les pays qui ont recours au nucléaire ou à l’énergie

hydraulique :

-Un KWh allemand génère environ 10 fois plus de CO2 qu’un KWh français. ****

De même les prix sont beaucoup plus élevés : Le prix du KWh allemand est le plus cher

d’Europe (devant le Danemark) : 31,93 ct d’€ le KWh pour 19, 33 ct d’€ le KWh en France

(année 2021 Eurostat)

On peut donc légitimement s’interroger sur la finalité réelle des objectifs du projet de

directives de l’Europe ? … Les industriels éoliens allemands et danois seraient les premiers

bénéficiaires. Quant à la France, compte tenu de sa production d’électricité décarbonée à

plus de 90%, ses objectifs prioritaires en termes de décarbonation doivent concerner le

transport et l’habitat. L’industrialisation de nos paysages, la destruction de notre biodiversité

n’a aucun sens !

Quant au prix élevé de l’électricité actuellement, il résulte d’un système de calcul basé sur le

prix du gaz. Il est d’ailleurs à noter que l’Espagne et le Portugal viennent de réussir à sortir de

ce système européen qui n’a absolument rien à voir avec la réalité du coût de la production

nationale.

*Révolution énergétique 21/12/2021

** Connaissance des énergies 15/3/22 « en raison mauvaises conditions de vent tandis que le

recours au charbon a augmenté »

***The Conversation 9/3/2022

****Il y a effectivement un facteur 10 sur le taux d'émission de CO2 par KWh : la France est

autour de 50 grammes, l'Allemagne entre 400 et 600 selon les années", explique Sylvain

David, chercheur du CNRS à l'institut de physique nucléaire (France Inter publié le 27

novembre 2018)


Les prévisions pour la région Centre

Région Centre, production électricité éolienne terrestre prévue dans le plan

REPower EU

Voici l’analyse de ce qui est prévu pour notre région à savoir une production potentielle en GWh par km2 comprise entre 5 GWh et 7,5GWh (1GWh = 1 000 000 KWh) à partir de la carte d’Europe page 32 du document EUR-Lex - 52022DC0230 - FR - EUR-Lex du 23/5/2022

Rappel :

-Puissance installée en 2021 en région Centre (source RTE)* : 1419 MW ou 1, 419 GW

-Production en 2021 en région Centre (source RTE)* : 2885 GWh

-Surface de la région Centre : 39151 km2

-Production par km2 en 2021 : 2885 GWh : 39 151 km2 = 0,074 GWh par km2

Pour atteindre 5 GWh par km2 il faut multiplier par 70 la production actuelle

0,074 GWh X 70 = 5,18 GWh

Nous avons actuellement environ 550 éoliennes installées en région Centre en prenant une moyenne de 2,5 MW par éolienne (1419 :2,5 MW =567 éoliennes)

Selon le document EU il faudrait produire au minimum :

5GWh X 39 151km2 = 195 755 GWh

En supposant une puissance augmentée des nouvelles éoliennes à 4 MW et un facteur de charge

moyen de 23 % (moyenne national 2021 chiffres RTE) la production par éolienne pourrait être de :

4 MW X 24 h X 365 jours X 23% = 8 059 MWh soit 8 GWh environ par éolienne

Pour produire 195 755 GWh il faudrait :

195 755 GWh : 8GWh = 24 469 éoliennes sur 39151 km2

UN MASSACRE !

Selon les chiffres d’une étude du CEA il faut compter 1Km2 par éolienne. Comment implanter 24 469 éoliennes sur 39151 km2 ? ..

Cette proposition totalement irréaliste est-elle sérieuse ? …tout d’abord par rapport à la carte des

vents Météo France qui situe notre région à l’échelle 2 sur 7 et par rapport à la carte des vents ci-dessous et le graphique de la vitesse des vents à 100m en Europe.


Carte Méteo France, la région Centre se situe à l’échelle 2 sur 7 pour le

nombre de jours de vent


Comment expliquer que la carte page 32 « Renewable energy potential wind

onshore » présente la France avec un potentiel important et notamment la

région Centre et l’ancienne région Poitou Charente ?

Même si cela était réalisable peut-on parler de développement durable quand il faut des tonnes de

matières premières pour produire une énergie aléatoire, intermittente qui produit à peine le quart

de son potentiel et nécessite de l’énergie thermique pour pallier son intermittence, contribuant ainsi

à augmenter le CO2 ! En France les EnR intermittentes se substitue à une énergie déjà décarbonée à plus de 90% et une écologie raisonnable voudrait qu’en vertu de la protection des ressources, ces dernières soient réservées pour des usages qui cumulent la performance et un moindre coût dans l’intérêt général des êtres vivants.

Où est l’écologie et le respect des ressources dans tout cela ? ..

Quant à la protection de la biodiversité, devenue à juste titre une grande cause nationale.. Elle

n’existe plus.

Enfin notre région bénéficie d’une richesse patrimoniale exceptionnelle qui est un facteur majeur de

son attractivité et de son économie. Ce développement délirant de l’éolien est totalement

incompatible avec ce capital inestimable !!!