top of page
Rechercher

Courrier auprès des élus d'Indre et Loire suite à l'interview de M. Moreau président de NEST

Sur la page "Actions"du site, nous publions le courrier qui est parti auprès des élus d'Indre et Loire suite à l'interview de Mr Moreau président de NEST sur France Bleu Touraine.

https://www.ventcontrairetouraineberry.com/actions Action n°29 Nous ne pouvons laisser dire n'importe quoi sur nos associations sans réagir et il est important de rappeler que nous nous appuyons sur le développement durable face à quelqu'un qui pense "argent" et est prêt à imposer des projets impopulaires pour le bien commun (selon lui)...

L'histoire nous enseigne qu'il faut "se méfier des gens qui veulent notre bonheur."


En pièce jointe, l'info du collectif Nouans sans éoliennes qui sera diffusé localement

reponse interview E Moreau et PJ
.pdf
Download PDF • 378KB

Le 4/07/2023

Courrier De l'association Nouvel Horizon 37, du Collectif NouansSansEoliennes et de la Fédération Vent Contraire en Touraine & Berry


Objet : Article France Bleue Touraine « Être maire en Indre-et-Loire : la difficulté à porter un projet impopulaire ». Nouans les Fontaine Mr Éric Moreau


A l’attention de Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux


Chers élus,

Alors que certains maires rencontrent des difficultés dans l’exercice de leur mandat, France Bleu Touraine a lancé une série d’articles « Être maire en Indre et Loire ». C’est une initiative tout à fait intéressante que nous saluons.

Nous souhaitons revenir sur l’interview de Monsieur Moreau, Maire de Nouans les Fontaines. Ce dernier n’hésite pas à minimiser l’impact d’éoliennes de 200m ainsi que l’importance de l’opposition à l’éolien. Pire, à nous déclarer dans le déni par rapport au changement climatique (climato sceptiques ?), indifférents à l’avenir des générations futures. Enfin, il évoque des retombées financières en feignant d’ignorer le revers de la médaille.


1°) Opposition à l’éolien : Les déclarations de Mr Moreau ne collent pas à la réalité de l’opposition à ces deux projets.

Une pétition lancée par « Nouans sans éoliennes » a recueilli 1400 signatures, dont une grande partie des habitants de Nouans. Un peu plus qu’une vingtaine d’opposants...

Le rejet d’un projet éolien n’est pas forcément immédiat, la présentation idyllique des porteurs de projets peut faire illusion. Les associations signataires de ce courrier s’appuient sur les valeurs du développement durable (économiques, environnementales, sociales), ne se laissant pas aveugler par des retombées financières immédiates. Leur préoccupation majeure est avant tout de :

- défendre les personnes : la valeur de leurs biens, leur santé, la paix dans les villages

- protéger la biodiversité

- défendre l’authenticité de nos paysages, la valeur et la beauté de notre patrimoine qui seraient industrialisé par des engins dont la taille n’a aucune commune mesure avec l’échelle de nos paysages.

- défendre le tourisme, « une carte maîtresse du développement régional » selon Monsieur Bonneau président de la région Centre Val de Loire (magazine été 2023).

L’opposition s’affirme dans le temps avec la découverte des impactes négatifs sur tous ces sujets qui touchent à la qualité de vie des personnes et à l’économie.

Cette prise de conscience s’est aussi traduite dans les votes d’une grande majorité des communes opposées aux projets éoliens en Sud Touraine notamment.


2°) Des maisons à 700m : Qui peut croire que les habitants de ces maisons ne souffriront pas à plusieurs titres de la présence d’engins de 200m ? .. Une éolienne de 200m c’est environ 7 châteaux d’eau superposés et des pales qui bougent dans un paysage immobile ! …C’est une sensation d’écrasement.

Ce sont les troubles sanitaires confirmés par la Cour d’Appel de Toulouse dans un arrêté du 8/7/21 qui reconnaît le syndrome éolien. Voir également sur le site de la Fédération Vent Contraire en Touraine et Berry l’étude de Mr Jeanneret en septembre 2020 « Intensité des infrasons émis par les éoliennes et sa dépendance du sous-sol et d’effets résonants dans les constructions »

rapport-Jeanneret-infrasons-septembre-2020
.pdf
Download PDF • 1.24MB

C’est une dévalorisation immobilière allant jusqu’à l’impossibilité de vendre un bien, et pour les gîtes, la fuite des Touristes (Voir étude des hébergeurs touristiques de l’Indre)


3°) L’urgence environnementale : est un fait acquis, et il nous appartient, chacun à notre niveau, de faire les meilleurs choix pour réduire les GES et nos consommations d’énergie.

Notre discours et nos communications ont-ils dérogé à cette évidence ? NON !

Mais rechercher les meilleures solutions, ce n’est pas suivre le modèle des pays qui ont fait le choix des énergies intermittentes, l’Allemagne en particulier dont l’échec de l’Energiewende est patent. Ses émissions de GES sont catastrophiques en raison de la nécessité de pallier l’intermittence de l’éolien par du thermique (charbon et gaz)

« En 2022 : la production d’électricité allemande a généré 387 g de CO2 par KWh

pour 56 g en France » (source RTE) Le prix de l’électricité y est près du double du prix en France (avant la crise)

En France, le facteur de charge moyen de l’éolien est passé ce 26,35% en 2020 à 21,6% en 2022. Une production faible pour une consommation de minerais très importante (certains rares). Selon le BRGM il faut :

-10 tonnes de minerais par MW installé d’éolien terrestre

- 6,8 t pour le photovoltaïque

- et 5,2 t pour le nucléaire

On a envie de dire : tout ce pillage des ressources minières pour un si faible résultat !

Tous ces éléments appellent à revenir aux valeurs du développement durable. Assurer une vie décente aux Français d’aujourd’hui et de demain, c’est travailler à produire un approvisionnement énergétique fiable, pilotable, à des prix raisonnables, en quantité suffisante, en réduisant notre dépendance aux énergies, aux matériaux et matériels étrangers.

D’autres choix que l’éolien sont possibles et les maires peuvent peser sur ces choix avec l’opportunité qui leur est donnée par la loi d’accélération.


4°) Les retombées financières ne sont que des miettes par rapport au coût économique, environnemental et social de l’éolien. Ces 2 derniers éléments étant difficiles à évaluer. Il y a des choses qui ne s’achètent pas parce qu’elles n’ont pas de prix !

Le cas particulier de Nouans mérite aussi d’être expliqué.

Cette commune a moins que d’autres un besoin de ressources financières. Elle a d’autres revenus conséquents liés à un legs fait à la commune confirmé lors d’un Conseil municipal. Alors, pourquoi vouloir imposer ces deux projets que Monsieur Moreau qualifie lui-même d’impopulaires ?

Chers élus nous restons à votre écoute et vous prions d’agréer nos très respectueuses salutations.


Collectif Nouans sans éoliennes


Association Nouvel Horizon37

nouvelhorizon37@yahoo.com


Fédération Vent Contraire en Touraine et Berry

federation.vent.contraire.tetb@gmail.com



Lien article France Bleu Touraine


La PJ:

Bulletin d'information du collectif de riverains NouansSansEoliennes


bottom of page