Rechercher

Brèves du 29/06/2021

Dernière mise à jour : juil. 14

Quelques articles dont l'un retiendra particulièrement notre attention concernant la cigogne noire qui constituera peut-être un obstacle à la réalisation du projet Vou / la Chapelle Blanche. Ce serait une belle nouvelle.. Attendons et espérons! - Ludovic Grangeon en grand économiste qu'il est, attire l'attention sur ce que va coûter aux exploitants des zones éoliennes leur démantèlement socle compris, celui des postes de livraison et la remise état des aires de grutage et des chemins d'accès. Question: que se passera-t-il si l'exploitant fait défaut?...Les propriétaires terriens et les investisseurs petits ou grands devraient y réfléchir..;

- Maxence Cordier nous éclaire sur ce qui est en train d'advenir concernant le prix de l'électricité, l'impact des certificats carbone.

- Quelques brèves à découvrir...



Épisode 3580 concernant les éoliennes de Vou / La Chapelle Blanche Saint Martin :

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/vou/sud-touraine-la-cigogne-noire-en-passe-de-plomber-l-exploitation-d-eoliennes

- ÉOLIEN : 3 À 7 MILLIARDS D'INDEMNITÉS À

CHARGE DES PROMOTEURS À PARTIR DE 2024

par LUDOVIC GRANGEON

Les promoteurs éoliens ne pouvaient reporter indéfiniment

leurs obligations. Ils vont devoir casser leur tirelire et ce n’est

que le début. Dès 2024, ils devront supporter le coût de

l'impact environnemental de leurs éoliennes. Leurs marges

vont fondre, et ils vont devoir payer une note de 3 milliards

qui va grimper à 7 milliards et plus.

Lire ici : http://www.economiematin.fr/news-eolien-indemnites-promoteurs-argent-crise-grangeon


- Maxence CORDIER : Le prix de l’électricité augmente… et

ça ne devrait pas s’arrêter

Lire ici : https://www.sfen.org/rgn/prix-electricite-augmente-ca-arreter


- Brèves :

BREVES 27/06/2021


Sénat

NOUVELLES QUESTIONS 17 juin 2021 : Place de l'éolien dans la stratégie nationale bas

carbone, n°23394. En attente de réponse. M. Pierre Charon (Paris – LR) attire l'attention de

Mme la ministre de la transition écologique concernant la place de l'éolien dans la stratégie

nationale bas carbone. Il demande au Gouvernement ses intentions pour mettre un terme au

développement irraisonné de l'éolien dont le coût va rapidement devenir insupportable pour

les contribuables.

Ceci n’est qu’une des nombreuses questions posées au ministère de l’écologie.

Malheureusement les réponses toutes faites et mensongères se succèdent :

_ l’éolien empêche X millions de tonnes de CO2 (Comme si une énergie décarbonée se

substituant à une autre a une valeur ajoutée)

_ les engagements pris dans la PPE en avril 2020 (en dépit des déclarations du président en

janvier 2020 sur les problèmes d’acceptabilité de l’éolien …)


Ce président de région va financer des associations anti-éoliennes

En pleine course pour sa réélection, Xavier Bertrand fait de son opposition à

l’éolien un thème de campagne. Le président de la région Hauts-de-France

annonce créer une fédération d’associations anti-éoliennes, qui sera financée

par de l’argent public.

EXTRAIT article Médiapart du 26/1 Dialogue environnemental pour l’éolien,

concertation ou enfumage

L’enfumage…

Alors que l’on a assisté à une régression historique du droit français de

l’environnement au profit de l’industrie éolienne avec :

* la suppression du double degré de juridiction dans le contentieux éolien

* la réduction du délai d’étude des projets éoliens par l’administration

* le remplacement des enquêtes publiques par une simple participation par

voies électronique pour toutes les installations ICPE dont les éoliennes.

On voit maintenant l’une des étapes fondamentales du « dialogue

environnemental » qu’est la concertation, être détournée sinon manipulée par les

promoteurs éoliens, dans un contexte législatif qui leur est finalement favorable… Il

est donc plus que jamais nécessaire que les associations, notamment, de protection


de l’environnement ou de riverains, s’impliquent très en amont afin de participer à

l’information du public et à la promotion des débats publiques plutôt que de laisser se

généraliser les enquêtes de contextes portées par les promoteurs…

Peut-on en effet parler d’information lorsque les promoteurs ou des sociétés payées par eux

limitent le nombre de personnes par réunion, envoient des questionnaires orientés avant,

pour mieux préparer les réponses ? …

Peut-on être sûr de la neutralité des commissaires enquêteurs payés par les promoteurs ?

Les services de l’état sont-ils à même de contrôler sur le terrain ce que les promoteurs

avancent dans les études d’impact ?...

La réponse évidente à ces questionnements ne nous laisse d’autres choix que d’une part

lutter contre la désinformation, et d’autre part accroître nos compétences pour participer aux

enquêtes publiques.


CEREME

Belgique

La Belgique a annoncé son intention de saisir la justice française et la

Commission européenne, pour protester contre le projet d’éolien offshore

prévu au large de Dunkerque et à la limite de ses eaux territoriales. Le

gouvernement accuse ce projet de nuire aux « intérêts essentiels » du pays,

notamment car le parc - qui devrait être constitué de 46 éoliennes pouvant mesurer

jusqu’à 300 mètres de haut - doit être construit dans l’espace aérien contrôlé par la

Belgique. (AFP)


Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité belge, Elia, alerte sur le fait qu’il

est urgent de trouver 3,6 GW de capacités additionnelles de production

d’énergie pour éviter les risques de black-out avec la sortie du nucléaire (dès

l’hiver 2024-2025 trois réacteurs seront en effet éteints). Pour compenser cette

perte, le gestionnaire avance plusieurs solutions : la mise en activité de nouvelles

centrales au gaz, la gestion de la demande et le stockage dans des batteries. (Le

Soir)

La bonne idée des centrales à gaz !