Rechercher

Brèves du 21 septembre 2021

Beaucoup d'informations autour des prix de l'électricité qui flambent.

Voir les déclarations de JY Grandidier lors d'une audition au Sénat vraisemblablement en 2007 qui annonçait qu'à partir de 2015 la CSPE générera une rente pour la collectivité !

Stéphane Bern continue sa croisade contre l'éolien et les propos de JP Pernaud sur la 5 le 17/9 sont repris par une quantité de magazines et médias divers.



- Électricité : les prix pourraient encore augmenter de 10% (La Dépêche le 20/09/2021)

Alors que les prix des énergies (gaz, carburants…) connaissent une augmentation significative ces derniers mois, l’UFC-Que Choisir s'inquiète du risque d’explosion des prix de l’électricité début 2022...

https://www.ladepeche.fr/2021/09/20/electricite-les-prix-pourraient-encore-augmenter-de-10-9801235.php


- Espagne : le gouvernement présente une nouvelle série de mesures contre la hausse des prix de l'électricité (Connaissancedesenergies.org le 14 septembre 2021)

Le gouvernement de gauche espagnol a présenté mardi une nouvelle série de mesures pour faire baisser la facture électrique des consommateurs, confrontés depuis plusieurs semaines à une explosion des prix, à l'origine de tensions au sein de la coalition de gauche au pouvoir...

https://www.connaissancedesenergies.org/afp/espagne-le-gouvernement-presente-une-nouvelle-serie-de-mesures-contre-la-hausse-des-prix-de-lelectricite-210914


- La hausse des prix de l’énergie commence à inquiéter sérieusement les gouvernements européens (Transitionsenergies.com 16 septembre 2021)

Electricité, gaz naturel, carburants… Tous les prix de l’énergie ont connu une forte hausse depuis le début de l’année. La production a du mal à suivre la demande et la situation pourrait devenir encore plus compliquée si l’hiver est rigoureux. Certains gouvernements, en Espagne et en Italie, se trouvent déjà dans une situation délicate. En France, le Premier ministre Jean Castex va annoncer une hausse de 100 euros du chèque énergie pour atténuer la ponction de pouvoir d’achat. Les ménages éligibles n’auront pas de démarche à effectuer et recevront directement l’aide supplémentaire en décembre...

https://www.transitionsenergies.com/hausse-prix-energie-inquieter-gouvernements-europeens/

article complet en pdf :

La hausse des prix de l'énergie
.pdf
Download PDF • 163KB

- Prix de l'électricité : qu’est-ce que l’ARENH ? (Connaissancedesenergies.org)

L’ARENH (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique) est un dispositif permettant aux fournisseurs d’électricité concurrents d’EDF en France de racheter à l’électricien une partie de sa production nucléaire à un tarif de 42 €/MWh. Défini dans la loi NOME(1), ce mécanisme a été mis en place pour une période transitoire entre 2011 et 2025...

https://www.connaissancedesenergies.org/prix-de-lelectricite-quest-ce-que-larenh-210913


- Projet éolien maritime de la baie de Saint Brieuc : mensonges, incompétence, aveuglement, omissions ...

projet baie St Brieuc mensonges, erreurs
.pdf
Download PDF • 141KB

- Stéphane Bern et Barbara Pompili en désaccord

En guerre avec Barbara Pompili sur le sujet des éoliennes, Stéphane Bern vient à nouveau d'égratigner la ministre de la Transition écologique dans "L'Express"...

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/stephane-bern-et-barbara-pompili-en-desaccord-cette-sortie-de-la-ministre-quil-na-pas-appreciee_476660


BREVES 20-09-21

ALLEMAGNE

Extrait Frankfurter Rundschau 14-9-21 Le lignite augmente fortement

Selon les calculs des statisticiens, plus de la moitié (56 %) de la quantité totale d'électricité produite en Allemagne de 258,9 milliards de kilowattheures provenait de sources conventionnelles telles que le charbon, le gaz naturel ou l'énergie nucléaire de janvier à juin. C'était un bon cinquième (20,9%) de plus qu'un an plus tôt. En particulier, la consommation de lignite, considérée comme particulièrement nocive pour le climat, a fortement augmenté. L'Allemagne veut éliminer complètement la production d'électricité au charbon d'ici 2038.

Royaume-Uni

➾ Gaz : « les prix atteignent des niveaux jamais vus depuis vingt ans »

Extrait : En faiblissant, le vent du Nord a mis à l’arrêt les éoliennes britanniques. A la météo, s’est ajoutée la reprise de la demande, plus forte que prévu, avec une conséquence immédiate sur le prix de l’électricité pour les particuliers et les entreprises et, de ce fait, sur la reprise et le niveau de l’inflation en Europe, observe Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Et en ce début septembre, les machines se sont mises à l’arrêt. Cet évènement climatique anodin a plongé le monde de l’énergie dans l’inquiétude. Quand les éoliennes s’arrêtent, il faut compter sur les autres sources de production d’électricité pour alimenter le pays. Dans les îles Britanniques, c’est le gaz, le nucléaire et le charbon. On peut enfin puiser dans les réserves. Mais celles-ci sont au plus bas, tandis que les centrales nucléaires sont en maintenance ou à l’arrêt. Reste le gaz et le charbon. Le gestionnaire du réseau britannique a demandé en urgence à EDF de rouvrir une des dernières centrales à charbon.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/09/14/gaz-les-prix-atteignent-des-niveaux-jamais-vus-depuis-vingt-ans_6094586_3234.html


https://www.theguardian.com/business/2021/sep/13/britain-last-coal-power-stations-to-be-paid-huge-sums-to-keep-lights-on-record-energy-prices?fbclid=IwAR3R4zp5-S7GAv6BUXKWBsuEbqGRiJ8fW8dl5nb3OUeCA2LNOCUxynLDBVA Les propriétaires des dernières centrales au charbon du Royaume-Uni devraient recevoir des sommes record pour garder les lumières allumées alors que les prix de l'énergie atteignent de nouveaux sommets, et pourraient être poussés encore plus haut par la baisse de l'énergie éolienne.

Les centrales au charbon ont été sollicitées pour fournir de l'électricité de façon constante au cours des derniers mois, à travers l'un des étés les moins venteux jamais enregistrés depuis 1961 et une forte hausse des prix sur le marché de gros de l'énergie.

L'opérateur du système électrique du Royaume-Uni (ESO) a dépensé plus de 86 millions de livres sterling la semaine dernière pour garder les lumières allumées, ce qui impliquait de payer jusqu'à 4 000 livres sterling par mégawattheure pour que les centrales électriques à combustibles fossiles produisent de l'électricité à court terme, y compris l'Ouest l'usine de Burton dans le Nottinghamshire et une unité de charbon sur le site de Drax dans le North Yorkshire.

Commentaires : et l’on veut nous faire croire que le scénario 100% d’énergie renouvelable est plausible !


CEREME

Réseaux :

  • La France a déposé un recours, publié au Journal officiel le 13 septembre, à la suite du rejet d’une procédure introduite en janvier par la CRE et RTE, auprès de la commission des recours de l’Agence de coopération des régulateurs de l’énergie. La France souhaite saisir le Tribunal de l’UE contre la méthodologie de répartition des coûts de congestion de l’Acer. Une nouvelle méthodologie qui, in fine, « conduirait le système électrique français à financer une partie des coûts causés par le manque d’investissement de certains GRT dans leurs propres réseaux », explique l’Union française de l’électricité, qui soutient la procédure.

  • ACER agence de coopération des régulateurs de l’énergie (européenne) GTR : gestionnaire de réseau de transport

Paquet climat :

  • Lors du débat sur le paquet climat en plénière du Parlement européen le 14 septembre, Pascal Canfin a affirmé que le groupe Renew était « déjà au travail pour faire des propositions alternatives » à l’extension du marché du carbone au bâtiment et à la route. Renew est « très sceptique » sur la proposition, qu’il entend « restructurer ». Un scepticisme partagé par les Verts, la gauche radicale (GUE) et les Conservateurs et réformistes (CRE) qui, tous, ont reproché à la proposition son impact social.

Energies renouvelables :

  • Lors de l’assemblée plénière de rentrée du CESE à laquelle était invité le Premier ministre, ce dernier a saisi le CESE de trois questions « urgentes et fondamentales » destinées à guider l'action du Gouvernement en matière de rénovation démocratique, de transition écologique et d'emploi et notamment une question portant sur l’acceptabilité des politiques de transition écologique. Jean Castex a en particulier regretté les difficultés que rencontrent les projets éoliens, photovoltaïques ou encore les méthaniseurs. L’exécutif enjoint ainsi le CESE « à définir les conditions d’un meilleur dialogue […] afin d’améliorer l’acceptabilité de ces projets, qui sont nécessaires si la France veut tenir ses engagements en matière de transition écologique ».

Commentaires : on doit bien comprendre qu’il ne s’agit pas de lutte contre le CO2, mais bien de respecter des engagements qui n’ont aucune justification puisque la production électrique de la France est décarbonée à plus de 90%


Financements :

  • Dans une note, le think tank Bruegel estime que l'Union européenne doit instaurer un « pacte budgétaire vert » afin que la hausse des investissements publics « verts » n’entrave pas l’objectif de réduction des déficits des États. Il propose ainsi d’exclure ces dépenses pour la transition des indicateurs utilisés pour mesurer le respect des règles budgétaires. En parallèle, « les pays de l’UE devraient taxer davantage les émissions afin que les investissements verts deviennent plus rentables pour le secteur privé, soulageant ainsi les finances publiques ».

  • Dans un communiqué daté du 9 septembre, l’Union des industries utilisatrices d’énergie (Uniden) estime que la forte hausse des prix du marché français de l’électricité à douze mois, va empêcher l’industrie d’engager sa transition et entraîner pour ses membres. Elle fait savoir qu’elle a demandé au gouvernement de relever le plafond de l’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) de 100 TWh à 150 TWh, comme le permet la loi énergie-climat.

Commentaires : Devinez qui va payer si ce plafond est relevé ?...

Présidentielle :

  • Le candidat à la primaire de la droite, Michel Barnier, plaide pour une taxe carbone aux frontières de l’Europe dans une tribune parue le 12 septembre dans Le JDD. Il juge que le projet de mécanisme d’ajustement carbone aux frontières de la Commission européenne « va dans la bonne direction » et souhaite par ailleurs que la France « se batte » pour obtenir l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie. Xavier Bertrand a également prôné l’instauration d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe.

  • Anne Hidalgo a déclaré qu'il ne serait pas possible de « se passer immédiatement et très rapidement du nucléaire » en raison de « sa part est importante » par rapport aux énergies renouvelables que l’on n’a pas laissé se développer ». Alors que la programmation pluriannuelle de l’énergie prévoit de passer d’environ 70 % de nucléaire aujourd’hui à 50 % en 2035, la candidate à la présidentielle et maire PS de Paris a jugé le 13 septembre sur France Inter qu’il fallait aller « beaucoup plus vite ».

  • Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, et Pascal Canfin, le président de la commission Environnement au Parlement européen, organiseront une réunion le 18 septembre à Paris afin de préparer une contribution au programme sur la transition écologique. Une quinzaine de ministres devraient également être présents.

  • En commun !, le parti mené par le vice-président de l’Assemblée nationale Hugues Renson et la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, qui représente une sensibilité sociale et écologiste de la majorité présidentielle, a validé plusieurs dizaines de propositions pour la campagne présidentielle, dont une majorité va à rebours de ce que le chef de l’Etat a jusqu’ici décidé.

  • Voici les propositions pour une transition écologique juste socialement :

Réhausser l'ambition climatique de la France et s'inscrire à minima dans la trajectoire du nouvel objectif européen de -55% d'émissions de CO2 :

  • Instauration d'un moratoire international sur les financements au profit de l'exploration et de l'exploitation de nouveaux gisements d'hydrocarbures. « Aller vers un mix équilibré, résilient et économiquement cela implique une politique ambitieuse de maîtrise des consommations et un développement soutenu des énergie renouvelables d’ici 2035 et au-delà. »

  • Instauration la plus rapide possible d'une taxe carbone aux frontières de l'Europe.

  • Lutte contre la déforestation importée.

  • Maintenir a minima sur l'ensemble du prochain quinquennat un niveau de financement en faveur des actions de transition écologique au moins équivalent à l'année 2021 (incluant les crédits du Plan de Relance) : maintien des aides aux ménages pour la transition écologique, adoption d'une loi de programmation pour la transition écologique.

  • Instauration d'un "bouclier écologique" pour les ménages les plus modestes pour chauffer les habitations ou se déplacer.

  • Conditionnalité systématique des aides publiques à l'adoption d'objectifs climatiques et environnementaux.

  • Suppression complète des pesticides pour lesquels existe une alternative à l'horizon 2025

Sur le plan institutionnel :

  • Soutien au principe d'un référendum constitutionnel visant à inscrire la préservation du climat et de la biodiversité à l'article 1er de la Constitution.

  • Création d'un nouveau "motif d'irrecevabilité climatique" pour les amendements parlementaires.

  • Adoption d'un nouveau principe juridique visant l'impossibilité pour tout texte réglementaire de l'Etat de résulter en un accroissement des émissions de CO2.

  • Commentaire : quid des éoliennes qui génèrent indirectement du CO2 quand il n’y a pas de vent avec les énergies thermiques appelées à la rescousse ?...

  • Fin des niches fiscales favorables au climat et à l'environnement et lancement d'une mission interministérielle dédiée pour mettre en oeuvre cette réforme.

  • Création d'un poste de vice-Premier ministre en charge de la Transition écologique.

  • Création d'un Défenseur de l'environnement.

  • Refonte de la gouvernance de la santé environnementale : création d'un poste de délégué interministériel placé sous l'autorité directe du Premier ministre, création d'un Conseil National Santé Environnement (CNSE), organisation d'Etats généraux territoriaux de la santé environnementale pour identifier les caractéristiques de chaque région.

· Cher

· ⭃ Un village boycotte les Journées du patrimoine pour protester contre l’installation d’éoliennes

· Extrait : À Lury-sur-Arnon (Cher), pas de Journées du patrimoine cette année. Ce rendez-vous, qui devait avoir lieu les 18 et 19 septembre prochains, est boycotté par l’association Lury Passion Patrimoines. En cause : l’installation de trois éoliennes prévue sur la commune. Pour la secrétaire de l’association, impensable d’intégrer ces installations au milieu du paysage de vieilles pierres, rapporte France Bleu Berry. « Cela n’a pas de sens d’œuvrer à la préservation de vieux bâtiments si on laisse les paysages juste à côté, se dégrader », assure Catherine Célice. Une seconde association, Lury sans Eolienne, aurait, de son côté, distribué des flyers aux habitants.

· https://www.20minutes.fr/societe/3125723-20210916-cher-village-boycotte-journees-patrimoine-protester-contre-installation-eoliennes

·

· ⭃ Le château d'Ainay-le-Vieil fera grève lors des Journées du patrimoine Extrait : Une autre manifestation prévue dans ce cadre, sur le département du Cher, a également été rayée du programme : une exposition qui devait être accueillie en la Grange de Chambord, à Lury-sur-Arnon. Motif commun de ces annulations : les propriétaires de ces deux sites entendent protester contre l’implantation d’éoliennes à La Perche, à trois kilomètres du château, et à Lury-sur-Arnon, dans le prolongement du parc de six machines déjà en activité à Brinay L’association d’utilité publique La Demeure historique, qui rassemble quelque 3.000 monuments et jardins historiques privés un peu partout en France, soutient la démarche nationale de protestation de certains de ses adhérents. Ainsi près de chez nous, dans l’Allier, le château de Saligny-sur-Roudon fermera également ce dimanche, pour la même raison. La « menace éolienne » Sur d’autres sites, propriétaires et associations de lutte contre « la menace éolienne » auront pour leur part choisi de communiquer sur leur combat, ses enjeux et leurs engagements. Ce sera par exemple le cas au château de Montreuil-Bonnin (Vienne), qui affichera une banderole à l’entrée de la visite, ou encore au Manoir des Lauriers (Maine-et-Loire), où des tracts seront diffusés. À Ainay-le-Vieil, Arielle Borne, propriétaire du château, souligne que l’implantation d’éoliennes de 165 m de haut, à La Perche, dénaturerait aussi un autre monument historique de la commune, le pont-canal de la Tranchasse, et un tronçon du canal de Berry, bientôt relié à la Loire à vélo.

· https://www.leberry.fr/ainay-le-vieil-18200/loisirs/le-chateau-d-ainay-le-vieil-fera-greve-lors-des-journees-du-patrimoine_14013456/


https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/le-lude-72800/sarthe-le-debat-sur-les-eoliennes-s-invite-aux-journees-du-patrimoine-e0660826-16cc-11ec-9d1c-90f97b8e3fa5

https://actu.fr/societe/sarthe-journees-europeennes-du-patrimoine-des-actions-contre-les-projets-eoliens-menees-par-les-proprietaires-de-monuments-prives_44967804.html


Allemagne

➾ Un expert considère que les règles de distance pour les éoliennes sont inconstitutionnelles

Extrait : La règle des 10-H a réduit de 97 % la superficie des éoliennes en Bavière, de sorte qu'il n'y en a pratiquement plus en construction aujourd'hui. Maintenant, le SPD a soumis un avis qui pourrait renverser la règle.

https://www.sueddeutsche.de/bayern/bayern-windkraft-10-h-regel-abstand-1.5412154


Commentaires ; Le lobby éolien allemand se réveille après des années de disette. Les élections à venir aiguisent les appétits. A suivre

➾ L’Espagne s’attaque à la rente des renouvelables (article complet réservé aux abonnés)

Extrait : Il n’y a pas qu’en France que l’augmentation des prix de l’énergie préoccupe les dirigeants politiques. En Espagne, le gouvernement vient de décider une série de mesures temporaires de protection du pouvoir d’achat visant à capter une partie de la manne financière additionnelle encaissée par les producteurs d’électricité sur le marché, notamment d’énergies renouvelables. Les contrats de corporate power purchase agreements sont également concernés, ce qui a provoqué l’ire de l’association professionnelle ibérique des énergies renouvelables qui dénonce une insécurité juridique préoccupante pour le secteur.

https://www.greenunivers.com/2021/09/lespagne-sattaque-a-la-rente-des-renouvelables-269057/

✦ LCI : Jean-Louis Butré invité de Jean-Pierre PERNAUT

https://twitter.com/LCI/status/1436307700590260236