Rechercher

Brèves du 21 /03/ 2021

BREVES

Échauffour. Les éoliennes s’arrêteront entre 19 h et 7 h dans les prochains jours

​La mise à l’arrêt nocturne du parc éolien d’Échauffour (Orne), pour une durée de cinq mois, doit intervenir d’ici quelques jours, après notification de la mesure à l’exploitant Voltalia.

Ce mardi 16 mars 2021, la préfecture indique que la mesure d’arrêt nocturne sera effective dans les prochains jours. Deux arrêtés préfectoraux encadrent cette mesure : l’un de mise en demeure de l’exploitant de respecter les niveaux d’émergences sonores réglementairement autorisés, dans un délai de cinq mois ; l’autre, pour une durée de cinq mois également, de mettre à l’arrêt le parc de 19 h à 7 h et de réaliser une tierce expertise.


Commentaire : ENFIN !!!!!!!! ce n’est pas trop tôt


EXTRAIT

Eolien terrestre : la CRE fait le bilan et appelle à réduire le guichet ouvert

Par

Romain Chicheportiche

-GREEN UNIVERS

16 mars 2021

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a profité de sa délibération sur la 7ème et dernière tranche de l’appel d’offres éolien terrestre pour faire un bilan de cette compétition lancée en 2017. Les objectifs en matière de volumes sont tenus et le prix moyen pondéré s’élève sur l’ensemble des sessions à 63,1 €/MWh. Les prix ont diminué d’environ 10% en 3 ans. Le régulateur s’est prononcé sur le cahier des charges des futurs appels d’offres prévus par la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Il réitère ses demandes sur le guichet ouvert.

La CRE se dit également favorable à la prise en compte des enjeux sociaux et territoriaux et des enjeux environnementaux, notamment liés aux émissions de CO₂, dans l’évaluation des offres.

Commentaire : En rappel le guichet ouvert donne un prix garanti pour les projets de 6 éoliennes maxi de 3 MW maxi, au-delà les projets passent en appel d’offres avec des engins plus puissants et … plus hauts. Mais il bénéficie d’un complément de rémunération, très difficile à déterminer… Depuis longtemps la CRE réclament que les projets passent en appels d’offres à partir de 6MW pour un projet, sans être entendue. Lors des derniers appels d’offres en 2020 certains promoteurs ont partagé leur parc pour bénéficier du guichet ouvert.


EXTRAIT : La pollution lumineuse est un non-sens sanitaire, environnemental, énergétique et économique

Posted: 20 Mar 2021 09:42 AM PDT

" … les chercheurs souhaitent donc diversifier les acteurs consultés pour élaborer ces « trames noires » [...] la lumière artificielle nocturne représente […] 20 % de la consommation mondiale d’électricité, 6 % des émissions de CO2 et 3 % de la demande mondiale en pétrole.[...] un impact nocif sur les cycles circadiens, humains et non-humains, ce qui résulte en une dégradation de la qualité du sommeil et peut provoquer des insomnies.[...] sur le plan écologique, les effets de cette lumière sur les animaux, leurs territoires et leurs manières de s’en servir est simplement catastrophique. [...]les mots du gouvernement français, « les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel ne se limitent pas à la privation de l’observation du ciel étoilé. Elles sont aussi une source de perturbations pour la biodiversité, modification du système proie-prédateur, perturbation des cycles de reproduction, des migrations…, et représentent un gaspillage énergétique considérable. »


Et pourtant

Les nuisances visuelles, diurnes et nocturnes, causées par 80 éoliennes industrielles qui couvrent le Nord-Ouest de Lodève. Photo : © MVM

Commentaire : Madame Bénédicte Leclerc de Hauteclocque Coste présidente de “l’association samarienne de défense contre les éoliennes industrielles” déclarait récemment dans une émission de JP Pernaud qu’elle a le sentiment d’arriver dans un aéroport quand elle revient dans son village dans la Somme… Est-ce ce que nous voulons ?....