Rechercher

Brèves du 14 septembre 2021

Évolution favorable du discours des grands médias. Récemment le Figaro magazine a consacré plusieurs pages avec Stéphane Bern à la résistance qui s'organise.

Une fronde s'installe pour les journées du patrimoine. Vous trouverez en annexe la déclaration du président de la Demeure Historique qui demande à ses adhérents de manifester leur hostilité à l'implantation des éoliennes.

La menace de black out augmente en Allemagne ou en Angleterre avec des coûts associés que les consommateurs paient.

Les liens :


Éoliennes : oligarchie à la française?

http://www.economiematin.fr/news-eolienne-oligarchie-pouvoir-argent-profit-detournement-grangeon


Moulins à vent :

Détruire les paysages en prétendant sauver l'environnement, c'est un peu comme si le vaccin contre le Covid avait pour objectif de répandre le virus.

https://www.lesechos.fr/weekend/business-story/la-chronique-de-marc-dugain-moulins-a-vent-1341308

La chronique de Marc Dugain[59522]
.pdf
Download PDF • 139KB

La hausse des prix de l’énergie accentue la précarité énergétique des ménages par Nicolas Stiel

https://www.challenges.fr/energie-et-environnement/la-hausse-des-prix-de-l-energie-accentue-la-precarite-energetique-des-menages_780154

La hausse des prix de l'énergie
.pdf
Download PDF • 114KB

Le quasi-black-out en Allemagne par Alex Reichmuth 2021-09-05

Le 14 août, une situation critique d'approvisionnement s'est produite. Plusieurs entreprises industrielles allemandes ont été temporairement privées d'électricité. En raison de l'abandon imminent du nucléaire, le risque de pannes continue d'augmenter.

https://augustinmassin.blogspot.com/2021/09/allemagne-14-aout-2021-au-bord.html


À l’approche des élections allemandes, l’UE tarde à reconnaître le nucléaire comme une « énergie verte »

Par : Frédéric Simon | EURACTIV.com | translated by Charles Szumski

https://www.euractiv.fr/section/avenir-de-l-ue/news/a-lapproche-des-elections-allemandes-lue-tarde-a-reconnaitre-le-nucleaire-comme-une-%E2%80%89energie-verte%E2%80%89/


L'Irlande gèle ses exportations d'électricité vers le Royaume-Uni alors que les coûts de l'énergie décuplent par Hannah Boland

L'Irlande gèle ses exportations d'électriité vers l'Angleterre
.pdf
Download PDF • 90KB

Message du président "la Demeure Historique" Olivier de Lorgeril

Action contre l'éolien

Message du président O. de Lorgeril Demeure Historique Action contre l'éolien
.pdf
Download PDF • 81KB

Arnaque - Obligations vertes : la Commission européenne spolie le nucléaire par Louis Nadau

https://www.marianne.net/economie/economie-europeenne/obligations-vertes-la-commission-europeenne-spolie-le-nucleaire


Pourquoi le prix du gaz ne risque pas de baisser Par Michel Negynas

En France, nous sommes passés de 55 à 80 euros/ MWh entre 2007 et 2020. Tout indique que ce n’est pas fini.

https://www.contrepoints.org/2021/09/07/404801-pourquoi-le-prix-du-gaz-ne-risque-pas-de-baisser


Brèves :

BREVES 25-8-21

CEREME

Climat

·Bill Wirtz, analyste des politiques publiques pour le Consumer Choice Center, est interviewé sur Atlantico au sujet de la hausse des émissions de CO2 de l'Allemagne en raison de la politique énergétique du pays. Il souligne le fait que la dépendance de l'Allemagne à l'énergie éolienne et solaire entraîne également une dépendance à la météo. La sécurité en termes de production n'est donc pas assurée avec les énergies renouvelables. Il affirme également que si la France « a un énorme avantage grâce au nucléaire », de son côté « la décision allemande d'exclure le nucléaire est purement politique et n'a rien à voir avec la science ».


Eolien

·Un article publié par Le Point revient sur la fronde, menée par les pêcheurs et les associations de défense de l'environnement, contre le projet de parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Lamya Essemlali, présidente de l'ONG Sea Shepherd France, mais aussi Alain Coudray, président du comité des pêches, ou encore Katherine Poujol, présidente de l'association Gardez les caps, tous s'accordent à dire que ce projet est une aberration environnementale. Du côté des politiques, certains candidats, tels que Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, ont apporté leur soutien aux opposants au projet.

·Un article d’Enerzine revient sur les études en cours sur le bruit des parcs éoliens. En effet, celles-ci révèlent que le son “swoosh” nocturne – appelé “modulation d’amplitude” (AM) – émis par les éoliennes est susceptible d’être entendu par les résidents voisins jusqu’à cinq fois plus souvent que le jour, en fonction de la direction du vent, de la saison et de la distance du parc éolien. Des études qui pourraient bien relancer le débat les effets néfastes sur les humains du bruit fait par les éoliennes.


À Marquivillers, un drone au service de la biodiversité

Courrier Picard extrait article 16-8-21

Un drone-oiseau a survolé le parc éolien des Tulipes à Marquivillers vendredi 13 août, afin de tester le système de détection des éoliennes.


Rapport RTE mois de juin 2021

La production éolienne atteint 1,3 TWh, elle est en forte baisse (-36,9%) par rapport à juin 2020. Un niveau aussi bas de production n’a plus été vu depuis juillet 2018, malgré une augmentation de la capacité installée de 28 % en trois ans. La production nucléaire en hausse La production nucléaire atteint 27,7 TWh, en forte augmentation (+29,9%) par rapport à juin 2020. La hausse de la disponibilité du parc nucléaire par rapport à juin 2020 (+24%) explique en grand partie ce niveau de production qui retrouve celui des années 2015-2019 à la même période.

La production hydraulique atteint 6,1 TWh, en légère baisse (-3,6%) par rapport à juin 2020. Le stock des barrages hydrauliques français continue de croitre en ce début de période estivale avec la fonte des neiges et atteint des niveaux comparables à 2020 pour la même période.


Espagne IBERDROLA . en pleine sécheresse, une compagnie d’électricité fait scandale

Extrait le Point Le gouvernement espagnol a ouvert une enquête après avoir constaté qu’une compagnie d’électricité avait vidé deux réservoirs d'eau pendant la canicule et la sécheresse qui frappe le pays depuis plusieurs semaines. Et ce, afin de profiter des prix de l’électricité exceptionnellement élevés, rapporte The Guardian, dimanche 15 août.

Iberdrola, le deuxième producteur d'électricité du pays, a vidé les barrages des provinces de Zamora et de Cáceres, régions situées dans l’ouest de l’Espagne, pendant plusieurs semaines. Le but : produire de l’hydroélectricité bon marché, alors que le prix de revente aux consommateurs atteint, lui, un niveau record. IBERDROLA cette compagnie qui sévit dans la baie de St Brieuc avec tous les méfaits dénoncés par les pêcheurs et les riverains ..

Eolien Les riverains se verront dédommagés par EDPRenewables, société gestionnaire du parc éolien de Lanfroicourt, en Meurthe-et-Moselle. En effet, afin de pallier l'impact visuel et sonore des éoliennes et de prouver son attachement à la protection de l'environnement, l'entreprise souhaite offrir aux riverains un à trois arbres fruitiers d’essence locale présentant un intérêt paysager. (L'Est Républicain)

Les aventuriers qui découvraient une terre offraient des babioles en verre aux indigènes. Quel mépris !!!


·Malgré les réserves exprimées par Emmanuel Macron au sujet des parcs éoliens et sa politique du "cas par cas", les énergéticiens et pétroliers prévoient et préparent d'ores et déjà l'ouverture du marché de l'éolien flottant. Cette technologie permet de construire des éoliennes en mer, beaucoup plus loin des côtes, hors des potentielles zones de pêche et sans fondations ancrées au fond de la mer. La France a déjà lancé quatre projets pilotes dont un qui devrait voir le jour d'ici à 2028, à Belle-Ile-en-Mer, dans le Morbihan. Cependant, il faudra par la suite que les énergéticiens parviennent à en réduire les coûts, s'ils souhaitent tenir leurs promesses. (Les Echos)


Danemark

· ➾ Les bénéfices d'Orsted dans le marasme alors que les éoliennes cessent de tourner Extrait : Le plus grand développeur éolien offshore au monde a averti que les bénéfices seraient au bas de ses prévisions cette année car le temps a été beaucoup moins venteux que prévu. Orsted, qui exploite des turbines dans les eaux britanniques, danoises, allemandes et néerlandaises, a déclaré avoir constaté cette année "des vitesses de vent nettement inférieures à la normale sur l'ensemble de notre portefeuille éolien offshore".


Bizarre !... D’après les vendeurs de vent, il y a toujours du vent quelque part.

La fameuse théorie du foisonnement ! Là il semble que les eaux britanniques, danoises, allemandes et néerlandaises ont toutes été dans la même situation cette année. L'Allemagne annonce une production en baisse de 20%

OUPS !... Nous aurait-on menti ?


B