ACTION 4. Documents à l'attention du public

Exemple du timing des projets éoliens : démarches, dossier, enquête publique ...

Par l'intermédiaire de l'historique du projet éoliens du Petit Pressigny (8 éoliennes de 200m)

                                    
 
                                            
                                                       FÉDÉRATION VENT CONTRAIRE EN TOURAINE ET BERRY

                      EXEMPLE : HISTORIQUE DU PROJET DU PETIT PRESSIGNY

logofed3.jpg

* Une enquête a permis à notre collectif de constater que les membres de la préfecture ont soit voté pour le projet, soit se sont abstenus. Logiquement l'ABF qui avait donné un avis défavorable dans l'étude d'impact aurait dû voter contre. Or nous ne retrouvons pas ce vote contre. Une lettre a été adressée à tous les membres de la CDNPS pour faire part de cette constatation et évoquer nos arguments, car le rôle de cette instance est de protéger la nature, les paysages et les sites. Pas de réponse !                                                 

** Le contact avec le directeur de cabinet de la préfète le 15/10 a donné lieu à un courrier qui n'a reçu aucune réponse !                                                          

ATTENTION ! Le délai d'étude du dossier a été singulièrement allongé pour les raisons évoquées. Il est donc important d'anticiper le travail : répertorier le patrimoine, étudier la faune et la flore particulièrement les oiseaux et les chiroptères… Car il faudra détecter les failles éventuelles dans l'étude d'impact et les dénoncer.  

 

Complément d’information au tableau « historique du projet éolien du Petit Pressigny »

Actions entreprises par l’APEP tout au long de ces 3 années :

  • Circulation d’une pétition auprès de la population.

  • Réunions d’information pour les habitants du Petit Pressigny et des environs.

  • Réunion du bureau de l’APEP au moins une fois par mois pour définir les actions à entreprendre.

  • Distribution de lettre d’information et de flyers.

  • Manifestation à chaque réunion des promoteurs et lors des manifestations festives ou culturelles.

  • Accueil du commissaire enquêteur avec l’aide des associations amies.

  • Rencontre avec les élus pour les informer.

IMPORTANT : Il faut impérativement communiquer avec les habitants pour leurs donner des informations sur l’avancement du dossier.